La périnatalité
femme enceinte

Tout au long de la grossesse, le corps change, évolue, se transforme pour laisser la place nécessaire au bon développement du bébé

 

Pourquoi consulter avant d’être enceinte ?

La consultation ostéopathique avant la grossesse est conseillée pour aider le corps à accueillir au mieux le bébé. L’ostéopathe s’assure de la bonne mobilité des os du bassin, de la colonne et des viscères afin de préparer au mieux l’organisme de la future maman.

Une séance d’ostéopathie est d’autant plus recommandée en cas de douleurs. En effet, elles risqueront de s’aggraver au cours des 9 prochains mois et certaines manipulations ne seront plus possibles une fois enceinte.

 

A quel moment de la grossesse peut-on consulter ?

       du 1er au 3ème mois
Au premier trimestre, les changements hormonaux et mécaniques commencent, entraînant nausées, troubles du sommeil et douleurs au bas ventre liées au changement de forme de l’utérus. Il est important de ne pas laisser s’installer les dysfonctions.

      du 4ème au 6ème mois
Lors du deuxième trimestre, le ventre s’arrondit et la prise de poids augmente. La courbure lombaire s’accentue et le centre de gravité de la femme change. L’adaptation du corps peut occasionner des troubles articulaires (blocage articulaire de la colonne, sciatique).
L’ostéopathe aide la future maman à s’adapter à ce nouveau schéma postural.
De plus, l’utérus s’allonge de plus en plus au sein de la cavité abdominale refoulant les viscères vers le haut et l’arrière entraînant des troubles telles que des remontées acides, constipations, troubles circulatoires, hémorroïdes.
Par l’utilisation de techniques viscérales sur l’estomac, le foie ou le diaphragme, l’ostéopathe s’assurera du bon positionnement et de la bonne mobilité des organes afin de faciliter le développement du bébé et le bien être de la maman.

      du 7ème mois à l’accouchement
Enfin lors du troisième trimestre, les maux s’accentuent, notamment le mal de dos. L’imprégnation hormonale est à son maximum, entraînant une souplesse des ligaments du bassin susceptible de devenir douloureux. Le bébé pousse les viscères pour grandir et pèse de plus en plus sur le périnée de la maman. A ce moment là, un travail préparatoire à l’accouchement est conseillé.
L’ostéopathe travaille sur le relâchement ligamentaire et musculaire du bassin, vérifie la bonne mobilité de ce dernier, favorise son ouverture et donc facilite la sortie du bébé au moment de son passage.

Toutes les techniques ostéopathiques sont douces, non dangereuses et adaptées à la future maman et son bébé.

 

Symptômes de la femme enceinte qui peuvent amener à consulter:

      Douleurs lombaires, coccygiennes

      Sciatalgie, cruralgie

      Digestion difficile, nausées, vomissements

      Angoisse, fatigue et stress

      Oppression thoracique

      Insomnies

      Troubles circulatoires

 

Après l’accouchement

 Le corps de la femme va petit à petit retrouver sa forme d’avant la grossesse.

L’accouchement peut être traumatisant pour l’organisme de la maman, l’ostéopathe va rééquilibrer le bassin, la colonne vertébrale d’une part et aider le système viscérale et reprendre sa place d’autre part.

      Pendant la naissance de son enfant le corps de la mère est malmené : Son périnée est soumis à rude épreuve, Le bassin est contraint de s’adapter afin de laisser passer le bébé et parfois le coccyx ou la symphyse pubienne en pâtissent. L’utilisation d’une péridurale entraîne parfois des douleurs lombaires cicatricielles.

      Puis, après l’accouchement, la mère peut ressentir selon la position d’allaitement des douleurs inter-scapulaires. Dorsalgie qui peut être accentuée lorsque la maman choisit un allaitement au sein car l’augmentation de volume de la poitrine accroît les contraintes dans le dos. De plus, les gestes du quotidien (s’occuper de son enfant, le porter, le poser dans son lit,…) qui sollicitent essentiellement le haut du dos peuvent entraîner des blocages.

      Enfin, occupée par son bébé, la maman peut rencontrer des difficultés à récupérer (fatigue, manque de sommeil, baby-blues…).

L’ostéopathe aide la maman à se remettre plus vite et à retrouver un équilibre corporel et émotionnel qui a été mis à mal durant la grossesse. 

Les troubles du nourrisson trouvent leur origine avant, pendant et juste après l’accouchement.

En fin de grossesse, le bébé ayant de moins en moins de place peut prendre de mauvaises positions, les bras ou les jambes peuvent se retrouver bloqués dans le bassin de sa mère.

 

L’épreuve de la naissance

 

Lors de la naissance, le bébé passe d’un milieu confortable en symbiose avec sa maman, à un milieu inconnu en seulement quelques heures. Pour sortir du ventre de sa mère il va subir différentes contraintes :

●      Tout d’abord, les contractions de l’utérus vont pousser le bébé dans le bassin de sa mère. Si le travail est ralenti ou accéléré, cela peut entraîner des déformations crâniennes.

●      Ensuite, lors du passage de la tête du bébé, c’est le crâne, plus souple que les os pelviens de la mère, qui va subir le plus de contraintes et se déformer transitoirement. Parfois l’utilisation de forceps ou de ventouses, facilitant la sortie, déforme plus fortement la tête du nourrisson et entraîne des restrictions de mobilité des os du crâne.

●      Enfin, le corps du bébé apparaît, d’abord une épaule puis l’autre et finalement le corps tout entier. Les articulations du corps peuvent subir des contraintes, d’autant plus si l’accouchement un peu difficile, nécessite un dégagement rapide.

 

Les motifs de consultation

 

Apres un accouchement il est recommandé de consulter un ostéopathe si:

●      Si vous avez accouché sous péridurale

●      En cas de grossesse gémellaire

●      Si l’accouchement a été très rapide (moins de 2h) et ou long ( plus de 10h)

●      Si le bébé est né par le siège et a présenté la face

●      Si le bébé est né prématurément

●      Si le médecin a utilisé les forceps ou ventouses ou si l’accouchement a nécessité une césarienne

●      Si le cordon s est enroulé autour du cou du bébé ou s’il y a eu souffrance fœtale ou si votre bébé a du être réanimé

En ce qui concerne votre bébé, les signes suivants justifient aussi avoir recours à un ostéopathe:

●      en cas de difficulté d’allaitement, succion difficile, difficulté d’ouverture de la mâchoire

●      s’il présente un torticolis, la tête toujours du même côté, ou le crâne aplati sur un coté

●      dans les cas de régurgitations, dort peu, pleure en permanence avec des signes de nervosité

●      s’il souffre d’otites ou de rhinites à répétition ou si il a une respiration bruyante

●      s’il présente des difficultés à s’alimenter, des coliques

●      s’il louche de façon permanente (strabisme)…

●      s’il y a eu une fracture de clavicule

●      dans les cas de souffrance fœtale

●      dans les cas de déformation des pieds ou de la hanche

bébé

Prendre RDV sur Doctolib

Consultations au cabinet

Voir le planning
Fermer le menu