L’ostéopathie et les nourrissons : les plagiocéphalies

Les nourrissons subissent des forces extérieures durant la grossesse et l’accouchement qui peuvent occasionner des déformations crâniennes. La plus répandue est la plagiocéphalie. 
Avoir recours à l’ostéopathie peut aider votre enfant à solutionner ce problème, à condition qu’une prise en charge efficace débute rapidement.

Les plagiocéphalies et l’ostéopathie

Qu’est-ce qu’une plagiocéphalie ?

Le mot “plagiocéphalie” vient du grec “plagios” (oblique) et “képhalé” (tête) et désigne donc des asymétries crâniennes.

Comme vous le voyez sur l’image ci-contre, le crâne est formé de plusieurs pièces osseuses séparées par des sutures. A la naissance, ces sutures sont souples et vont progressivement se refermer et se densifier. Les sutures, qui nous intéressent pour traiter la plagiocéphalie en ostéopathie, se referment entre 3 et 18 mois. C’est-à-dire qu’a- delà de 18 mois, la forme du crâne sera quasiment définitive.

Les déformations crâniennes vont être provoquées par des compressions au niveau de ces sutures qui vont empêchent les os du crâne de se développer de manière symétrique et homogène.

La plagiocéphalie peut être visible dès la naissance ou se développer dans les premiers mois de vie.

Outre le côté esthétique, les déformations crâniennes peuvent avoir des conséquences neurologiques (développement du cerveau, compression nerveuse…) et plus tard, une influence sur la posture.

Qu’est-ce qui provoque les déformations crâniennes ?

Les plagiocéphalies sont généralement causées par des forces extérieures qui surviennent durant :

  • La vie intra-utérine : position et taille du foetus et grossesse multiple.
  • L’accouchement naturel : contraction utérine qui s’oppose à la résistance du col de l’utérus
  • L’accouchement assisté : pression des instruments (forceps, ventouse…) ;
  • Les premiers mois de vie : position de couchage ou de repos.

L’ostéopathie et la plagiocéphalie

Votre ostéopathe pédiatrique va redonner de la mobilité aux différentes structures, en levant les compressions au niveau des sutures mais aussi en travaillant sur les tensions tissulaires qui maintiennent ces dysfonctions.

Le traitement ostéopathique sera efficace si les séances ont lieu au cours des 18 premiers mois, avant la fermeture des sutures. Il est important que la prise en charge soit rapide, dès les premiers jours de vie ou dès les premiers symptômes.

Le nombre de séance dépendra du stade de la plagiocéphalie et de l’évolution. Il faut compter 2 à 3 séances minimum.

Le parcours de soins

Si vous notez une déformation sur le crâne de votre enfant, ne paniquez pas !

Commencez par l’emmener chez votre pédiatre pour exclure les formes “graves” qui nécessitent une intervention chirurgicale.

Une fois cette précaution prise, vous pouvez prendre RDV chez votre ostéopathe.

Il faut noter que certaines plagiocéphalies peuvent nécessiter le port d’un casque. Votre pédiatre ou votre ostéopathe vous orienteront si cela est nécessaire.

Laisser un commentaire